vSphere 5.5. est out !

Après les annonces récentes au VMWorld de San Fransisco, c’était attendu, VMWare à publié la nouvelle version de sa suite vSphere, la version 5.5. Au menu, des optimisations et nouvelles fonctionnalités “dans la continuité”.

Parmi les nombreuses améliorations annoncées, certaines retiennent particulièrement mon attention.

Une fonction que j’attendais énormément, étant un Mac User devant l’éternel ;) c’est ENFIN, la possiblité de prendre la main sur les consoles des VM depuis un Mac nativement. Et bien, ca y est, c’est possible. En fait, lors d’une tentative de connexion depuis le web-client, vCenter lance une console pure HTML5. Cela en fait un outil quasi “universel” car compatible avec potentiellement tous les navigateurs récents du marché supportant cette norme. J’essayerai de faire un tour des ténors et vous ferait un retour sur leur compatibilité effective et/ou les difficultés que j’aurais pu rencontrer. Accesoirement, vous pouvez également lire à ce sujet l’article linké en tant que source en fin de billet car il y est évoqué la possibilité d’utiliser une fonction “annexe” de cette ouverture à l’HTML5, l’exploitation d’URL vCenter pré-authentifiées (très intéresssant d’ailleurs).

Autres améliorations très intéressante, de mon point de vue, sont les nouveaux adaptateurs virtuels SATA qui n’existaient pas auparavant. Cela va permettre notamment de pouvoir installer beaucoup facilement des OS comme Windows 2000 Pro ou XP.

La barrière de 2 To par VMFS saute enfin, avec un confortable 62 To max, désormais. Malgré tout, je reste partisant de VMFS à taille “raisonnable” pour éviter un impact trop important sur une prod en cas de corruption de celui-ci. Ceci étant, passer à des VMFS de 5/10 To ne me parait pas un luxe, vu la taille de nos VMs “standards” aujourd’hui ;)

Je mettrai à jour ce post au fur et à mesure de mes tests sur notre lab’

Les release notes complète sur cette nouvelle version chez VMWare : https://www.vmware.com/files/pdf/vsphere/VMware-vSphere-Platform-Whats-New.pdf

Sources : VirtualyGhetto et vSphereLand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *