vRealize Operations 6.2

VMWare vient de mettre à jour sa solution de capacity planning et supervision long terme vRealize Operations. La nouvelle release 6.2 contient son lot de correction de bugs divers zé variés ainsi que quelques nouvelles fonctions dont la portée dépendra de votre installation et vos use cases.

Je vous propose un – petit – tour d’horizon de cette mise à jour.

Parmi les divers améliorations mises en avant par VMWare, en voici quelques une qui me paraissent les plus intéressantes à relever :

Amélioration de l’intégration de vRO avec DRS

Comme indiqué dans les release notes, vRO discute directement avec le DRS de vCenter pour proposer des recommandations globales au sein d’environnements multi-clusters, tandis que vCenter continue à assurer les fonctions de répartition de charge dynamique au sein de chaque cluster. Cette nouvelle possibilité est sans doute particulièrement utile sur des très grosses fermes de production gérant des multiples clusters de 64 hosts. Pour info, si vous souhaitez avoir les “configuration maximums” de vSphere 6, rendez-vous sur ce pdf chez VMWare.

Vous pouvez maintenant mixer le type de licences !

Voici une avancée plus que bienvenue, de mon point vue, la possibilité de mixer le type de licence en fonction des environnements supervisés par vRO. Vous pouvez ainsi associer des groupes de licences à certains objets. On peut imaginer disposer de licences standard pour certains clusters par exemple, quand un ou deux clusters spécifiques sont, eux, ineligibles à une version advanced de vRO. Personnellement, j’attendais cela avec impatiente, car cela va nous être très utile pour disposer du maximum de fonctions sur nos clusters d’hébergement alors que notre production interne restera en mode standard.

Un nouveau dashboard de suivi de charge
Vous disposez d’un nouveau “Workload dashboard” qui présente le niveau de charge de vos clusters, datacenters etc. d’une manière encore plus simple et graphique que ceux déjà existants. En effet, les divers environnements sont tous positionnés “proportionnellement à leur charge moyenne” sur un axe horizontal, ainsi on peut très facilement identifier les dc, clusters ou même hosts en souffrance, voir ceux qui sont sur “la mauvaise pente” ou proche de la saturation. Essayer, c’est l’adopter !

L’upgrade elle-même se passe comme souvent très bien, en particulier si vous avez opté pour la virtual appliance puisque cela se résume à installer, via l’assistant, le fichier “.pak” qui s’occupe de tout. La reprise des données est complète et après une phase de mise à jour du plug-in vCenter assez longue, environ une heure chez nous, on retrouve l’environnement habituel vRO avec ses nouveautés.

Les release notes de vRealize Operations 6.2 chez VMWare, ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *