Cet année encore, la rentrée du VMUG France a eu lieu à Paris, toujours dans les locaux d’OVH, le 26 Septembre dernier ! Vous le savez sans doute, j’ai eu l’honneur de présenter avec Romain Decker (@woueb, Staff Architect chez VMware) un retour d’expérience sur la mise en oeuvre de NSX-T chez nous. Mais ce n’était qu’un petit amuse-gueule, car nous avons aussi eu le privilège de recevoir Cormac Hogan (@cormacjhogan) et Niels Hagoort (@nhagoort) lors de cette journée. Petit bilan de cet excellent “mini-VMworld” en texte et en images.

Privilège de ce blog ^^, je vais commencer avec notre retour d’expérience sur NSX-T. C’était assez difficile pour moi de trouver le ton le plus juste. En effet, si vous me suivez depuis plusieurs mois, vous savez que le démarrage de NSX-T 2.4 chez nous a été jusqu’à présent … disons … laborieux. Je ne vais pas revenir dessus, mais il ne s’agissait pas pour autant “descendre” VMware ni – a forcieri – NSX-T, nous voulions, avec Romain, un juste retour et que celui-ci soit le plus objectif possible. Cela ne nous a pas empêché d’envoyer des “signaux forts” sur la complexité et la relative jeunesse du produit, au moins vis à vis de son interface de gestion. Pour autant, la conclusion reste la même : NSX-T est un produit d’avenir et parfaitement pertinent malgré son adolescence actuelle.

D’après les retours et les nombreuses questions en fin de session, je pense que le but que nous nous étions fixé a été atteint ! Je tiens aussi à remercier Romain pour sa caution technique et son aide qui a permis de prendre un peu de hauteur stratégique durant la présentation.

Il y a eu également un deuxième REX sur vRealize Orchestrator / Kubernetes organisé par Ludovic (@lrivallain) et Antoine (@antoine_hlt) de l’excelllent vUptime.io. Malheureusement, je n’ai pas pu assister à celui-ci, mais je ne peux que vous conseiller d’aller faire un tour sur le billet associé chez vUptime (lien en fin d’article) pour en savoir plus.

Durant le reste de la journée, nous avons eu le droit à de nombreux exposés de certains sponsors de l’évennement : OVHcloud (migration automatique de vCenter), mais aussi Dell technologies (Power Protect), Netapp et Veeam (Turquoise), Cohesity, Rubrik, Veritas et bien sûr VMware. L’ensemble des présentations ont trouvé leur public je pense et s’il était matériellement impossible de tout suivre, les commentaires ont toujours été élogieux.

Niel Hagoort, invité de marque de cette rencontre, nous a proposé de revenir sur le VMware ESXi d’aujourd’hui et surtout les perspectives d’avenir de l’hyperviseur en matière de gestion des GPGPUs, prise en charge de la PMEM et l’intégration future des FPGA. D’une manière général cela a prouvé à qui veut l’entendre que VMware n’a surtout pas arrêté le développement de ESXi et continue de le développer activement. Mon chouchou à moi et depuis l’annonce de l’année dernière, ESXi on ARM, fait partie des perspectives fascinantes de ce produit (dans l’IOT ou l’informatique embarquée, mais pas seulement …).

En milieu de journée, Brice Dereims (@bdereims), Platform Architect chez VMware, a présenté quant à lui un sujet particulièrement pointu et vaste à la fois : comment transformer une application traditionnelle 3-tiers en une application “cloud native”, hautement scalable et s’appuyant sur des containers, là où auparavant, elle s’appuyait assez simplement sur quelques VMs. Personnellement j’ai adoré la démonstration et surtout la méthode utilisée pour arriver à ses fins. Je retiens aussi toute la panoplie d’outils intégrés permettant la création en quelques clics d’environnements complets orchestrés par Kubernetes et utilisant massivement NSX-T (et vSphere en backend, bien sûr). D’ailleurs, cela m’a ouvert pas mal les yeux sur le potentiel de l’automatisation de la production d’environnements et la relative “facilité” avec laquelle on peut reproduire cela chez soi. A tel point que je pense sérieusement à vous faire une série de billets, dès que j’aurais dégrossi un peu la chose, sur l’automatisation via API / Powershell / Ansible. C’est un axe de plus en plus stratégique chez nous et vous en entendrez parler dans les mois qui viennent, j’en suis sûr ! (petit message perso: Timo, ta près m’a piqué au vif … je viens de passer plusieurs heures sur des scripts de déploiement auto de mon vLab ^^).

Cormac Hogan était présent, lui aussi et nous a dressé le portrait de VSAN aujourd’hui (VSAN 6.7 u3), ses possibilités en matière de gestion du stockage des containers, sa roadmap dans les prochains mois. Plus qu’intéressant je trouve, tant ce produit a tendance à se banaliser et devenir presque un “composant commun” d’une production VMware. Il ne faut pas oublier que VSAN est un monde à lui tout seul et que malgré son grand succès, lui aussi continue à évoluer grandement. La dernière version en date annonce d’ailleurs des gains en terme de latence et d’I/O (avec réduction de données activé) non négligeables. Que ce soit ESXi ou VSAN, on voit bien la tendance forte de VMware à intégrer de plus en plus de fonctions tout en préparant la route vers vSphere “NEXT” avec le projet Pacific, qui consacrera l’intégration VM / Containers. Tous les produits de l’éditeur devront évidemment s’intégrer parfaitement à ce nouvel ensemble.

Le tableau ne serait pas complet sans évoquer aussi la présence d’Easyvirt, Zerto et Couchbase, trois sponsors, bien présents eux aussi et qui n’ont pas manqué de présenter leurs offres à ceux qui ne les connaissent pas encore (qui ne connait pas Couchbase, Zerto et Easyvirt, franchement !). Au final, cette édition a été un sans faute pour moi. Que dire d’autre si ce n’est chaleureusement remercier toute l’équipe en charge : Frédéric, Matthieu, Noham, Olivia, mais aussi les membres d’OVH ayant oeuvré pour que la logistique soit parfaite.

Comme l’a très justement dit Eric Maillé sur son compte Twitter (@ericmaille), c’était vraiment un “mini-VMworld” avec clients, partenaires, sponsors, breakout sessions, du café, et même une vBeer en fin de journée !

Vous pouvez télécharger les présentations via ces liens :
– Transformer REX : retour sur l’implantation de NSX-T. ici-même.
– Le REX vRealize Orchestrator, à consulter ici.
– La présentation de Neils, à consulter ici.
– La présentation de Cormac, à consulter ici.
(je rajoute d’autres liens dès que possible. Maj 1/10/2019 à 11h40)
– La présentation de Kevin sur l’automatisation des migrations vCenter chez OVH, ici.

NDLR : si vous souhaitez discuter de ces présentations, le VMUG France dispose d’un espace Slack spécifique, venez nous rejoindre, en utilisant ce lien !

Je termine par quelques “big up!” dans le désordre pour tout ceux que j’ai pu retrouver avec plaisir durant l’événement : Emmanuel B, Mikaël T, Damien R, Erwan Q, Timo S, Erik B, Martin D, Mikael L, Kevin G … et j’en oublie surement, pardonnez-moi. Un grand merci à tous pour votre présence et à très bientôt pour un prochain rendez-vous !

Ah, oui, et un grand merci à Erik pour la barre de chocolat Suisse, elle est partie … vite :D