vLab

Pour pouvoir réaliser tout mes tests, PoC et review diverses zé variées, j’utilise deux environnements distincts. Le premier, au travail, que l’on appelle notre bac à sable, est constitué de plusieurs serveurs ESXi reconditionnés (ancienne production), chacun disposant d’une connectivité FC et relié à une (ou plusieurs selon les cas) vieilles baies de stockage hors maintenance. Le second, que je vous propose de vous présenter ici, est mon vLab personnel @home, donc.

Parti d’un banal petit Mac Mini Core i5 installé sous ESXi 5.5 à l’époque, avec un disque local en guise de datastore, je suis arrivé progressivement à me constituer un vrai “Mini DC”, équipé de 3 Mac Mini Core i5 de 2011 avec 16 Go de RAM, chacun disposant de deux disques internes : 1 SSD de 256 Go et un disque classique de 1 To de type Momentus (7200tr/min tout de même). Le tout est relié à mon NAS Synology en iSCSI pour les datastore partagés. Chaque Mac Mini est en outre doté d’une deuxième carte réseau Gigabit (l’adaptateur Thunderbolt-Ethernet officiel d’Apple), parfaitement reconnu sous ESXi 5.5 et 6.0.

Pour pouvoir utiliser complètement les deux disques de chaque machine, j’ai installé les ESXi sur des clefs USB3 de 16 Go. Cela permet de ne pas être lié à une installation sur disque et de reconfigurer/reformatter complètement les unités en fonction des besoins.

Le double réseau Gigabit me permet d’avoir un peu plus de “pêche” sur la partie back-end stockage, en dédiant des interface aux flux I/O, tandis que l’autre carte de chaque Mac Mini est elle dédié aux flux IP classiques.

Les Mac Mini d’Apple sont vraiment idéaux pour ce genre de setup à mon sens (avec les NUC d’Intel) : ils consomment très peu, ils sont quasi inaudibles et, d’occasion, sont relativement peu chers et faciles à trouver. Faites attention tout de même si l’aventure vous tente : cantonnez vous aux Mac Mini d’avant 2014 car les plus récents ont leur mémoire RAM soudée sur la carte mère et sont donc impossible à étendre de ce coté là (Merci Apple :grrrr:)

Voici un schéma synoptique de l’ensemble :

… et des photos des machines connectées :

Tout ces éléments sont reliés sur un switch Gigabit Ethernet D-Link.

Coté software, aujourd’hui, ces 3 machines sont installées avec une version officielle non retouchée de ESXi 6.0u2 (merci à VMWare pour le support “out of the box” depuis vSphere 6) patché via un Update Manager v6. J’utilise évidemment une instance de vCenter 6.0u2 couplée, sur la même machine Windows 2012R2, avec un moteur Veeam Backup v9. Vous allez me dire : mais pourquoi donc ne pas utiliser une VCSA pour ce type d’install… Certes, a première vue, ça parait une bonne idée. Sauf que dans la pratique, chaque Mac Mini ne dispose que de 16 Go de RAM et la ressource de ce type est donc assez rare quand on doit installer des gros environnements de PoC. Donc, j’ai plutôt opté une une VM unique sous Windows avec 8 Go RAM qui fait tourner Veeam ET vCenter. On économise un peu de RAM par ce biais.

Depuis mes tests ScaleIO et VSAN, j’ai une config hybride qui dispose de 3 datastores différents : un VSAN utilisant les disques des 3 Mac Mini, un ScaleIO utilisant la volumétrie iSCSI pour un datastore de test, et enfin deux datastores classiques iSCSI provisionnés sur le Synology.