vCloud Director 9.5 : plus de HTML5 et la compatibilité vSphere 6.7u1

Cela m’avait échappé le jour de la sortie de vSphere 6.7 update 1, mais vCloud Director 9 vient aussi d’être mis à jour (le 4 Octobre dernier) et passe de la 9.1 à la 9.5. Au menu, toujours des améliorations autour de la gestion des clients (ou tenants en anglais dans le texte), l’hybridation Cloud, mais aussi et surtout, pour ce qui nous intéresse le plus chez nous, de grosses avancées sur l’interface HTML5 utilisateur.

Annoncée lors de l’arrivée de vCloud Director 9.0, cette interface au départ relativement spartiate n’a fait que s’enrichir depuis lors, jusqu’à présenter des fonctionnalités proche de ce que l’on peut faire avec le client historique en Flex.

Petit tour d’horizon…

D’une manière générale, on sent très largement l’inspiration de son pendant vSphere avec l’utilisation du framework “Clarity UI”, évidemment. Un dashboard vous présente en un coup d’oeil vos environnements ainsi qu’une nouvelle “barre de tâche” en bas, permettant de visualiser les tâches courantes de votre virtual datacenter. La présentation des vApps/VMs a elle aussi bien évolué et autorise maintenant la plupart des opérations courantes, édition, modification du hardware, prise de main console, etc. C’est efficace, rapide et élégant. La prise de main autorise aussi la sélection des mappings claviers (dont le Français, joie).

Vous pouvez également modifier une grande partie des attributs de vos réseaux internes (nom, description, static pools, DNS etc.). Cela suffit pour le quotidien. Malheureusement, coté Edge gateway “legacy” (vShield), la consultation est possible, mais impossible de modifier les règles de NAT, PAT et autres paramètres associés. A contrario, si vous avez une couche NSX complète derrière, vous pouvez directement éditeur vos règles distributed firewall dans l’interface tenant.

La plupart des fonctions associées aux bibliothèques sont également disponibles (upload, download etc.). La encore, la conversion HTML5 assure un fonctionnement beaucoup plus souple que la version Flex qui était souvent laborieuse à configurer correctement, notamment en matière d’upload.

Il est possible aussi de gérer directement vos droits d’accès VCD : LDAP, SAML, utilisateurs et groupes, rôles etc. Les fonctions Flex sont reproduites quasi à l’identique !

Au niveau du moteur lui-même, je vous rappelle aussi que vCloud prend désormais en charge (depuis la 9.1 de mémoire) les bases postgreSQL. Ni une ni deux, nous avons donc procédé au déménagement de la base Oracle historique vers le moteur SQL open source. Cela s’est fait sans douleur, en utilisant directement les outils de conversion. D’ailleurs j’avais fait un billet à ce sujet il y a quelques mois, à consulter ici-même.

Je suis agréablement surpris par le rythme de conversion HTML de vCloud Director désormais : ça avance vite et bien ! On peut sans doute espérer d’ici une petite année que l’ensemble des fonctions “client” soient prises en charge nativement par la nouvelle interface, même s’il est vraisemblable que tout ne sera pas converti à terme. Il n’est plus distribué publiquement depuis plusieurs années, c’est vrai, mais vCloud reste pour moi un outil d’IAAS particulièrement léger et adapté pour des hébergeurs de notre taille (quelques clients). Même si nous travaillons régulièrement à trouver une nouvelle alternative à ce produit de notre coté, il reste toujours notre pilier de production aujourd’hui et il est heureux que celui-ci soit toujours en vie !

Pour terminer, voici une petite série de copies d’écran pour illustrer les progrès importants réalisés par vCD depuis plusieurs années (pour ceux qui ne l’utilisent plus et s’en souviennent encore, ça vous fera un choc ^^) :

Pour en savoir plus, un PDF décrivant plus en détail les nouveautés de vCloud Director 9.5, chez VMware, par .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.