Unisphere Central : un peu d’HTML5 pour vos VNX

La nouvelle gamme EMC “mid-market” Unity fait le buzz en ce moment : une toute nouvelle architecture, la compatibilité VVol, l’unification du code block/file et une toute nouvelle interface HTML5 pour gérer l’ensemble. Je vous ai d’ailleurs présenté rapidement l’aspect et l’ergonomie générale de ce nouveau Unisphere lors de mon billet sur l’installation de la VSA. Le fait est que ce nouvel outil de gestion est vraiment agréable et se défait enfin de la lourdeur de Java de la meilleure des manières.

Et j’ai une bonne nouvelle pour vous ! En prévision de prochains articles sur Unity VSA et à la faveur du parcours de l’ensemble de l’interface de gestion, je suis tombé sur un nouveau produit chez EMC, successeur du vénérable Unisphere Server que vous connaissez peut-être, il s’agit d’Unisphere Central. Même si ses fonctionnalités sont relativement limitées – pour l’instant – je vous conseille d’y jeter un œil car il vous donnera un avant-goût d’Unisphere HTML5 mais cette fois-ci avec vos propres baies de stockages historiques, VNX, VNX2, VNXe et même CX4.

Petit tour d’horizon en image…

Vous trouverez l’OVA Unisphere Central au sein du support EMC, la documentation d’installation se trouve ici, tandis que l’image virtuelle est disponible à cette adresse. Comme d’habitude, pour l’installer, suivez l’assistant d’importation de l’OVA et tout s’installe automatiquement.

Unisphere Central est en fait un Unisphere HTML5 client only qui permet de se connecter non seulement à des baies Unity et Unity VSA, mais aussi à d’autres baies plus anciennes : VNXe, VNX, CX4, vVNX. La version actuelle, 4.0SP2 ne permet que la consultation des paramètres et volumétries des baies intégrées, aucune action de provisionning ou d’administration n’est possible. Certes, c’est un peu frustrant, mais on peut tout à fait imaginer que cela puisse évoluer à l’avenir.

Une fois connecté au portail, vous retrouvez la charte graphique et l’ergonomie générale d’Unisphere HTML5 présent sur la gamme Unity. Tout est là : les sections à gauche, le bandeau EMC bleu en haut avec les outils de recherche et de configuration générale etc. …

Pour ajouter une baie existante, rien de plus simple, placez vous dans la section “Storage Systems” et cliquez sur le bouton “+” de la liste. Si cette baie est déjà membre d’un “domaine” au sens EMC, l’ensemble des baies connectées vont être importées par Unisphere Central, c’est magique :)

Vous noterez que la baie (ou les baies) sont ajoutées, mais sont affublées d’une alerte. En effet, il faut valider l’identité de chaque machine avant que Central n’accepte d’aller les les interroger. Pour se faire, il suffit de sélectionner les machines dans l’inventaire et de cliquer sur le bouton représentant un pouce levé. Ensuite, sélectionnez l’ensemble des baies et cliquez sur “Verify”.

L’ensemble des données de consommation et d’inventaire sont récupérées et vous pouvez ensuite les consulter, faire des recherches spécifiques. L’ensemble des alertes sont également consolidées (d’ailleurs, c’était un mauvais jour lorsque j’ai fait des copies d’écran … une SPS cassée et pas mal d’alertes diverses).

Plus intéressant, vous pouvez aussi récupérer des informations de performance de l’ensemble de vos baies et créer des graphiques adaptés. Pour ce faire, il vous faut paramétrer cette récolte : rendez-vous dans la configuration générale (roue dentée à droite du bandeau EMC) puis préparez tout cela en suivant l’assistant dédié. Celui-ci vous demande l’accès au vcenter hébergeant la VM Unisphere Central afin de s’occuper tout seul de l’ajout du disque spécifique aux données de performances. Personnellement, j’aurais préféré que l’interface prévoit un paramétrage manuel de ce volume, mais globalement, ça s’est bien passé ;)


… une fois cette opération terminé, l’appliance va commencer ses collectes régulières et au bout de quelques minutes, il vous suffit d’aller dans la section “Performance” et créer les graphiques souhaités à partir des métriques. Certaines données sont disponibles, d’autres non (notamment le dirty cache sur VNX et CX). Difficile de savoir à quoi cela est dû.

Au final Unisphere Central a sans doute un certain potentiel, malgré le fait qu’il ne s’agisse que d’un outil de “consultation”, notamment vis à vis des personnes qui ne disposent pas encore de VNX monitoring and reporting. A vous de vous faire votre opinion. Malgré tout, je pense que ça vous le coup de le tester, ne serait-ce que pour commencer à goûter aux joies du HTML5. On ne le dira jamais assez, mais il est vraiment temps que tous nos fournisseurs historiques se débarrassent enfin de Flash et Java. On voit désormais le bout du tunnel, y compris du coté de VMWare avec le Fling Web Client HTML5, mais ces technologies des années 2000 ne sont pas encore totalement derrière nous …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *