Un nouveau système de sauvegarde Avamar-Datadomain

Je vous avais présenté il y a de cela déjà quelques semaines notre projet de renouvellement de l’ensemble de notre système de sauvegarde. Piloté au départ via un schéma directeur qui nous a conduit à un certain nombre de recommandations, le nouveau système est désormais choisi ! Après plus de 6 mois de discussion et dans un contexte budgétaire difficile (c’est le cas pour toutes les grandes institutions publiques en ce moment), nous avons pu, malgré tout, choisir une solution taillée pour les 5 prochaines années, au moins.

Nous sommes donc en cours d’acquisition d’une toute nouvelle architecture robuste, très évolutive et qui a prouvé ses grandes qualités auprès de nombreux autres clients. Elle est bâtie autour de deux technologies EMC : Avamar et Datadomain. Nous allons disposer en front-end de deux grid Avamar constitués de 3 noeuds M600 chacun, ainsi que deux Agents NDMP accelerator (noeud dédiés aux sauvegardes de nos têtes NAS VNX). Le back-end sera assuré par deux systèmes Datadomain DD4500. Cette redondance complète permet d’assurer le même niveau de disponibilité pour nos sauvegardes que sur le reste de notre PSI et de coller aux préconisations de notre RSSI.

archi

Nous avions initialement envisagé de constituer un socle hybride Avamar/VEEAM (comme présenté dans mon premier billet sur le sujet), mais après beaucoup de discussions, nous nous sommes recentré autour d’Avamar, offrant le meilleur compromis en terme de prix. Pour autant, les fonctions avancées de Virtual Lab et Instant Restore ont pesé fortement jusqu’au dernier moment en faveur de cette hybridation. Finalement, le surcoût induit s’est avéré trop important à assumer, même si les qualités du produit ont été pleinement reconnues. Ceci étant, je ne désespère pas de convaincre, à terme, notre direction d’évaluer réellement un ROI d’une option VEEAM sur un périmètre plus réduit, à la lumière des nombreuses fonctionnalités (et sa forte ergonomie !) qu’il intègre en matière de sauvegarde et restauration de machines virtuelles.

Il s’agit maintenant de conduire ce projet techniquement et je ne manquerai pas de vous tenir au courant de son avancement. Nous allons être fortement accompagné pendant cette phase par la société APX, qui va s’occuper notamment de toute la migration (400 Agents …).

Pour conclure, et comme il se doit, je tiens à remercier personnellement Daniel, Laurent, Marc, Pascal pour leur très forte implication dans toute les phases de ce gros projet, sans doute un des plus difficiles depuis de nombreuses années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *