Tutoriel : Installation d’Avamar Virtual Edition 7.1

Traditionnellement, on connait surtout EMC Avamar via sa distribution “classique” en mode appliance : hardware et software sont ainsi combinés au sein d’une solution intégrée. En règle générale, il est vrai que ce mode de commercialisation offre beaucoup d’avantages et notamment le principe de la hotline unique à l’ensemble du produit, quel que soit le problème rencontré. De la même façon, les appliances en question sont conçues, testées et validées pour remplir toutes les conditions nécessaire à assurer les performances annoncées sur le papier. Pour autant, EMC distribue également (et sans doute de manière plus confidentielle) Avamar sous license logicielle uniquement : Avamar Virtual Edition. Le produit est ainsi livré sous forme d’OVA, directement déployable sur une ferme VMWare (ou autre, d’ailleurs).

Aujourd’hui, nous utilisons cette version virtuelle dans le cadre de nos hébergements externes (nous sommes agréés par le ministère de la santé en tant qu’hébergeur de données de santé). Les machines virtuelles sont utilisées au sein de vCloud Director pour offrir une solution de sauvegarde “isolée” de notre production locale, tout comme le reste des ressources mises à disposition de nos partenaires clients.

La documentation, en anglais, est relativement facile a appréhender pour déployer correctement un “AVE” complet, pour autant, il m’a semblé intéressant de vous proposer un petit tutoriel validé chez nous. Sachez-le, l’OVA d’Avamar Virtual Edition n’est pas directement accessible en “trial”, tout du moins, pas encore. Malgré tout, je suis persuadé qu’en demandant à vos avant-vente EMC locaux, vous pourrez obtenir ce précieux fichier, pour pouvoir évaluer la solution.

Mais, trève de bla-bla, Voici donc le tutoriel !

La première chose à faire est donc de récupérer l’OVA/OVF nécessaire à l’installation. De mon coté, je suis parti d’une base AVE 7.1.1, la dernière release en date. De plus, ce tuto a été réalisé sur plateforme VMWare, mais il est parfaitement applicable sur un autre environnement moyennant une petite adaptation de la partie “importation”.

1. Importation et paramétrage initial de la machine virtuelle

Première chose à faire, l’importation de l’OVF dans votre ferme vSphere. Pour se faire, je vous propose d’utiliser le traditionnel, mais toujours aussi efficace, client Lourd. Choisissez l’option “File->Deploy OVF Template” : l’assistant se lance. Déroulez celui-ci naturellement en y appliquant les spécificités de votre plateforme. Voici les copies d’écran des différentes étapes, à titre d’information :

Une fois l’importation réussie, il vous faut créer les disques virtuels qui seront le support des sauvegardes de la plateforme. Suivant le type de version (1, 2 ou 4 To) vous devez créer des vmdk de taille différente : 6 disques de 250 Go pour la version 1 To ; 6 disques de 500 Go pour la version 2 To et enfin 6 disques de 1 To pour la version 4 To. Pour ceux qui connaissent déjà Avamar, il ne seront pas étonnés de voir que la volumétrie réelle est plus importante que celle réellement disponible pour les sauvegardes. Pour les autres, sachez que toute plateforme Avamar se réserve, quoi qu’il arrive, un bon gros matelas d’espace disque proportionnel à la volumétrie effective (environ 20%), pour pouvoir, quoiqu’il arrive, avoir l’espace suffisant nécessaire aux nombreux processus de consolidation et vérifications inhérent au produit (les checkpoints, notamment). En cas de besoin il est aussi possible de demander à la hotline de débloquer une partie de l’espace réservé. Enfin, la VM doit également respecter des pré-requis en terme de mémoire et nombre de vCPU en fonction du type de licence souhaitée.

Dans notre tuto, j’ai créé 6 disques de 250 Go suplémentaires dans la VM :
8

Une fois cette phase de préparation terminée, nous n’avons plus qu’à lancer la machine :
9

Après quelques dizaines de secondes, vous obtenez le login. Logguez vous en utilisant le compte root, mot de passe “changeme” (attention, vous êtes en qwerty par défaut, donc pour le mot de passe, tapez “chqnge,e”). Dès que vous obtenez le prompt du shell Linux, je vous conseille de commencer par changer le mapping clavier, pour éviter toute galère ensuite si vous devez revenir sur la console de la VM. Pour se faire, tapez d’abord la séquence suivante pour passer en terminal Linux :

Ensuite, vous pouvez lancer le programme “yast” de la distribution SUSE qui sert de support au logiciel Avamar proprement dit. Une fois dans Yast, sélectionnez la section “Hardware->Keyboard Layout” :
10
Sélectionnez ensuite le mapping “French”, puis revenez au menu général.

La prochaine étape consiste à modifier les paramètres réseau (ip, dns, hostname, route par défaut etc. …). Vous pouvez le faire avec Yast également (section “Network Devices->Network settings), même si la navigation par menu est assez laborieuses, on y arrive. Vous pouvez aussi directement éditer les fichiers de config réseau si vous êtes habitués aux environnements Linux et SUSE en particulier. Je ne détaille pas cette partie car elle est hors du champ de ce tutoriel. En cas, de besoin n’hésitez pas à me contacter directement à ce sujet.

Une fois que votre appliance “ping”, vous pouvez continuez directement via un terminal ssh, car le service est ouvert par défaut.

2. Préparation de l’environnement Avamar : partie “ligne de commande”

On commence avec le partitionnement et la pré-installation des produits. Pour se faire, lancez la commande suivante en mode console (elle prend quelques minutes) :

A l’issue de cette commande, vous devriez avoir la liste de points de montage suivante :

Vous pouvez lancer la deuxième étape avec ces commandes (qui peut changer en fonction de la version d’Avamar) :

Enfin, modifiez les paramètres d’expiration du mot de passe root via :

Pour finir, redémarrer le serveur.

3. Poursuite de l’installation via l’interface web

Le suite se passe depuis l’interface de configuration web, qui vient d’être montée via les commandes du paragraphe précédent. Pour y accéder, utiliser l’url https://IP:8543/avi/avigui.html :
screenshot_122

Connectez-vous en utilisant comme précédemment, root/changeme :
screenshot_123

Déverrouillez l’interface en cliquant sur le petit cadenas situé en haut à gauche de la page web et en rentrant le mot de passe “Supp0rtInd1” pour la 7.1.1 (le mot de passe est donné dans la documentation officielle en anglais. Les anciennes versions avaient “Supp0rt0nly”) :
screenshot_124

Le package principal peut mettre quelques secondes à s’afficher et devenir installable, rafraichissez la fenêtre de temps en temps si vous ne le voyez pas arriver. Cliquez maintenant sur le bouton “Install” :
screenshot_125
screenshot_126

L’installation va se poursuivre pendant une dizaine de minutes. Une fois terminé vous avez un certain nombre de sections dont les champs doivent être remplis. Prenez chacune des sections les unes après les autres, renseignez les champs en fonction de vos préférences et cliquez sur le bouton SAVE à chaque étape. Enfin, terminez par le bouton CONTINUE. (dans la section “Network Settings”, effacez, puis entrez à nouveau le chiffre 0 dans le champ). Voici un exemple de setup de type “PoC”:

La préparation et l’installation continue pendant plusieurs dizaines de minutes. Pendant cette opération automatique, la machine virtuelle va rebooter d’elle même à environ 50% :
screenshot_136
… à ce moment, vous pouvez vous re-connectez dès que vous obtenez à nouveau la bannière d’autentification (toujours avec le mot de passe de root, non encore modifié), déverrouillez à nouveau l’accès au gestionnaire d’installation via le cadenas, et enfin cliquez sur “monitor” : vous retrouverez la page de suivi d’installation :
screenshot_138

4. Fin

Une fois toutes ces étapes complétées, vous avez une dernière commande à passer en étant root:

C’est terminé ! l’appliance est opérationnelle. Il ne vous reste plus qu’à commencer à explorer Avamar et pour se faire, je vous recommande le guide de l’administrateur, classique. Il n’y a aucune différence en terme d’interface. Le client d’administration est toujours disponible via le site web intégré http://IP-avamar .

screenshot_139
1

Ce tutoriel est une “version 1” (il est tard :) ). Je ferais sans doute quelques ajustements dans les heures/jours qui viennent en fonction des retours éventuels. N’hésitez pas, donc, à me faire part de vos remarques, suggestions et/ou propositions de correction sur les erreurs et imprécisions éventuelles. Merci pour votre aide !

Sources :
La documentation d’installation d’AVE 7.1 sur VMWare.
Les fichires d’installation d’AVE 7.1.1-141 (non accessibles sans licence, a priori) : ICI.

One thought on “Tutoriel : Installation d’Avamar Virtual Edition 7.1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *