Rognotudju du Jeudi : une appse

Rognotudju !

Premier d’une longue série (j’en ai gros !), voici un nouveau type d’articles sur vBlog : plus direct (toujours), plus argneux (souvent), parfois potache, l’objectif avoué et même assumé est de faire redescendre la pression du quotidien et accessoirement, j’espère, vous faire sourire avec des pensées du type “tellement vrai” ou “pareil chez moi !”. Comme on peut le lire souvent sur la toile, entre les perles des hotlines et les bons mots des professionnels, il me semble que ce sujet “coup de gueule” a une matière à sa disposition quasiment intarissable :)

Aujourd’hui, juste un petit mot : appse. Ah, ce mot ! Bon déjà, qu’est-ce que ça signifie ? Je ne vais pas me risquer à vraiment vous donner une définition, car pour moi, ce mot n’existe pas. D’ailleurs, quand on interpelle ceux-là même qui l’utilisent tout le temps, on fait souvent face à un mutisme coupable qui en dit long. Si je reprend ce semblant d’étymologie, il semblerait que ce soit le singulier des “Apps” au pluriel … Gné ? Un pluriel singulier ? What (comme disent les Djeunz) ?! C’est comme si on disait “un vitraux” ou alors “un chevaux” ou même, soyons fous, un serveurSSE ! Rermarquez, ça pête pas mal un serveurSSE, je devrais proposer ça dans une prochaine réunion technique histoire d’appuyer là où ça fait mal :) . Un petit exemple illustrant mon propos, en réunion mobilité : “oui, mais est-ce que je pourrais utiliser mon appse dans ces conditions ?”.

C’est simple, je ne le supporte plus, ce mot, ce … truc ? Ca m’écorche les esgourdes, ça me perce les tympans, ça me démonte le vestibule … bref, STOP, ARRETEZ AVEC CA : une application, donc un “app” à la rigueur mais certainement pas une appse, comme si vous deviez absolument finir ce mot par un haut-le-cœur en mode remontée acide ou mini-rôt. Vous la voyez la scène ou pas, juste après un bon déjeuner avec un commercial avide de factures ? “Ha oui, j’ai oublié de vous en parler après la petite poire, vous savez que l’on dispose aussi d’une appSSSE .. (burps)”.

NON, DEFINITIVEMENT, NON : une APP, des APPses. POINT BARRE. JE MAWASHI GERI le prochain ou la prochaine qui emploie cette monstruosité face à moi, vous êtes prévenus !

3 thoughts on “Rognotudju du Jeudi : une appse

    • Alors LA wifi ca me stress bien aussi mais il se trouve que c’est juste puisqu’on parle de Wireless Fidelity donc c’est féminin. Mais ca me stress.

  1. Cédric Cédric says:

    Mmmmouayyyyye :) … sauf que la plupart des gens qui disent “la wifi” n’ont en général aucune idée du fait que WiFi Signifie au départ Wireless Fidelity ;) … ils disent la wifi en rapport, il me semble, avec la “box wifi” ou la “borne wifi”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *