Réinitialisation des “perpetual” monitors VPlex

English sum-up :
How to recreate the vplex perpetual default monitors from scratch

Comme déjà expliqué dans mon précédent billet (ici) de présentation de la fonction “monitor” sous VPlex, par défaut, les clusters VPlex embarque ce que l’on appelle des “perpetual monitors”, qui sont utilisés à la fois par le support EMC pour diagnostic, mais aussi pour les affichage graphiques dans les consoles web.

Dans certains cas, il peut être utile de réinitialiser complètement ces perpetual monitors, en cas de problème d’affichage sur les graphiques web ou si vous avez un peu trop bidouillé et cassé malencontreusement ces moniteurs par défaut (vous me suivez ? ;) )

La réinitialisation en question n’est pas très compliquée à réaliser, mais elle est malgré tout classée “Internal Only” par EMC. Ceci dit, le risque qu’on prend à le faire n’en est pas vraiment un car la procédure est documentée au sein des équipes de support (ne me demandez pas comment je l’ai eu …). Voici donc comment vous pouvez vous en sortir sans créer de SR. Rappelez-vous : vous faites cette manipulation A VOS RISQUES ET PERILS et si vous avez le moindre doute ou si vous n’êtes pas confiant(e), n’hésitez pas à demander au support directement.

La première chose consiste à supprimer ces monitors. Ils ont tous un nom à ce format (au moins en VPlex 5.2) : director-X-X-L_PERPETUAL_vplex_sys_perf_mon_v17. Malheureusement, par défaut, ils sont protégés contre la suppression et une commande “destroy ” vous renverra un beau message d’erreur. Pour pouvoir outrepasser nos pauvres droits d’utilisateur “lambda”, nous allons passer en mode “engineering” (certains se souviendront du CTRL-SHIFT-F12 sur Navi/Unisphere, qu’on utilise très peu désormais, mais qui existe encore). Pour passer en mode engineering :
debug engineering-mode on

Une fois dans ce mode privilégié, vous pouvez supprimer un à un tous les moniteurs de votre VPlex. Je vous conseille de faire cela tranquillement, cluster par cluster, et connecté sur la console locale de chacun. La commande “destroy” va vous poser plusieurs questions auxquelles vous répondez Yes :

Quand tous les monitors sont supprimés (vous pouvez contrôler l’ensemble via une commande ll /monitors/director-*/monitors), vous pouvez sortir du mode engineering via un debug engineering-mode off. Enfin, quittez le VPlexCli mais restez sous ssh sur la console de management, car vous allez redémarrer le service de gestion (aucun impact production) :

Attendez quelques minutes que tout se relance (java … java …). Reconnectez-vous et enfin, lancez la commande permettant de redémarrer l’ensemble des perpetual monitors du cluster via la commande emc-internal configuration restart-perpetual-monitors

Je le rappelle, cette procédure, même simple, est normalement réservée à l’engineering EMC, donc prenez vos précautions et allez-y doucement ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *