PoC XtremIO : un tour du coté des options de configuration et supervision système

MAJ2 du 26/06/2014 : après investigation, contrairement à ce que je laissais entendre dans mon billet originel, la fonction SNMP d’XtremIO est limité à l’envoi de trap, dans sa version actuelle. Il n’est pas *encore* possible d’interroger la baie directement à propos de ses indicateurs interne, malheureusement.

MAJ du 13/06/2014 : merci pour vos retours (Dominique, Christian) ! Effectivement, VNX M&R tout comme Analyzer sont désormais proposés en standard sur les nouvelles gammes VNX2. Bonne nouvelle pour les nouveaux acquéreurs.

Billet original :

La performance pure, c’est essentiel certes, mais un bon outil d’administration et de supervision pour une baie de stockage, ouvert aux protocoles standards qui plus est, c’est Xtrem’mement important aussi (les admins stockage et virtualisation comme moi savent sans doute de quoi je parle ;) ). De ce point de vue, certains outils d’EMC sont à la traine par rapport à d’autres constructeurs du marché, à mon sens. Navisphere puis Unisphere, par exemple, sont certes des outils puissants, mais ils leurs manquent une certaine “approche ergonomique” et surtout, une ouverture sur les protocoles standardisés comme syslog et snmp. C’est d’ailleurs assez incompréhensible pour moi qu’en 2014, de belles machines à fort potentiel et tournées clairement vers le marché “open” comme VNX et VNX2 ne puissent toujours pas tout simplement remonter leurs logs sur un banal port 514 ! De même, la supervision SNMP n’est pas encore possible. Evidemment, ce serait oublier Analyzer, mais c’est une option payante (tout comme VNX Monitoring & Reporting ou SRM Suite au passage) … business is business ! Ceci étant dit, voyons voir ce qu’XtremIO nous offre de ce point de vue.

Il faut noter tout de même un forte ouverture et une vraie volonté d’améliorer tout cela sur les “nouveaux produits” EMC comme VPlex (voir mes billets sur le sujet). XtremIO est parfaitement intégré dans cette nouvelle dynamique, et c’est une très bonne chose. Il donc est possible d’interroger la baie via SNMP et de remonter les logs systèmes via syslog. Les notifications par mail en cas d’alerte quelconque sont aussi accessibles très simplement sans être obligé de monter “des usines à gaz” de type “monitors/templates” (quelle horreur :) ). Il n’empêche, si vous faites l’acquisition d’un VPlex ou d’un XtremIO : désormais, les gateway EMC de télédiagnostic et supervision eSRS sont obligatoires.

XtremIO offre également un module de gestion de logs très intuitif ainsi que des options de filtrage puissantes ; encore une fois, on est très très loin des “extraction de log” laborieuses des VNX ;) . Enfin, une interface “à la telnet” vers le shell “CLI” d’XtremIO est disponible dans la console de gestion (voir les screenshots ci-dessous), cela vous évite d’ouvrir une session SSH pour taper une ou deux commandes rapidement ;)

tab7tab6tab3tab2tab1tab5

Pour terminer, un petit tour du coté de la partie “zoning”. A la manière des “Storage view” sous VPlex ou des “Storage groups” sur les CX/VNX, pour mettre en relation un ou plusieurs initiateurs iSCSCI/FC avec des volumes XtremIO, il suffit de les sélectionner puis d’effectuer un mapping logique. Simple, efficace, rapide. D’ailleurs, au sujet des volumes XtremIO, plus de problème de dimensionnement, de type de RAID, de nombre d’axes ou d’hybridation perf/capacitif : un volume, c’est …. une volumétrie. Point. Tout le reste, c’est l’affaire des algorithmes de la baie. Quelle confort ! J’imagine quel bonheur ce sera pour nos autres administrateurs stockage lorsque, dans 4/5 ans, les baies comme XtremIO seront accessibles au plus grand nombre : plus de gestion de la capacité d’I/O, plus de “prise de tête” sur le SAN design … nos avant-vente chez EMC vont pourvoir se reconvertir (une petit clin d’oeil à Benoit, si tu me lis … ;) ).

tab4

Je n’ai pas encore parlé de SNMP, car je n’ai pas eu le temps de regarder cet aspect (les journées de 10/11 heures sont trop courtes !!). Je pense pouvoir vous faire un retour spécifique sur le type d’indicateurs disponibles sur la baie, quelques tests via l’API REST et les résultats de petites pérégrinations en ligne de commande d’ici demain soir.

A très bientôt.

2 thoughts on “PoC XtremIO : un tour du coté des options de configuration et supervision système

  1. MATTHIEU says:

    Bonjour,
    Je vous rejoins sur les interfaces de management des baies VNX, lorsqu’on voit le travail accompli par d’autres constructeur et même EMC pour les systèmes VNXe, VPLEX, VMAX, Recoverpoint et bien sur XtremIO, il est évident que l’interface de management VNX doit évoluer (pour être aussi simple et ouverte que celle de VNXe). EMC a également mené des efforts pour que ces baies puissent être utilisés directement depuis les outils systèmes comme VMWARE vCenter ou MS System Center.
    Je me permet de corriger un point de votre post: VNX Monitoring & Reporting Suite ainsi qu’ Analyzer sont fournit en standard depuis la nouvelle série de baie VNX2 (du VNX5200 au VNX8000).

  2. Bonjour Cédric, pour complément VNX Monitoring & Reporting est désormais délivré gratuitement dès acquisition d’un système VNX de deuxième génération (5200, 5400, 5600, etc..).
    Amicalement,
    -Christian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *