OVH et le cloud souverain

Pourquoi donc la France ignore-t-elle désespérément notre champion Européen OVH quand il s’agit de penser et promouvoir le fameux “Cloud Souverain” ? Je ne comprends pas … A chaque fois, on parle d’Orange, on parle d’Atos ou d’autres grands nom de l’IT ou des Télécom, mais jamais d’OVH ou presque… quel est donc ce mystère ? OVH ne serait donc pas politiquement correct ? Pensez tout de même qu’en plus d’être Français, OVH est désormais le troisième hébergeur de la planète après, sans doute, Google et Amazon … ce n’est pas rien.

Pourtant, depuis plus de 15 ans maintenant, l’opérateur a prouvé qu’il savait proposer des services innovants et qui soutenaient largement la comparaison avec les ténors du secteur : vCenter as a service, Hubic, VPS et j’en passe. Et la société fondée par Octave Klaba ne s’arrête pas là, elle vient juste d’annoncer une future offre SDDC complète basée exclusivement sur les technologies VMware : vSphere 6, NSX et VSAN. C’est une évolution plus que logique étant donnés les liens historiques forts entre l’hébergeur et VMware. On ne sait pas encore quel sera le portail de provisonning officiel de cette solution (Portail maison ou autre) mais une chose est sûr, vu la facilité avec laquelle on peut instancier un vCenter “as a service” (je vous conseille d’essayer, c’est bluffant), j’imagine fort bien un joli bouton rouge : START… et 10 minutes après, vous avez votre SDDC prêt à l’usage ;)

Vous le savez, on vous le martèle à longueur de journée, le “Cloud Hybride” est un passage obligé à terme pour réduire nos coûts d’investissement et d’exploitation, si si c’est prouvé ! Plus raisonnablement, même si l’équation n’est pas simple et que cela reste à étudier au cas par cas, il est clair que cette option est de toutes façons à considérer à l’heure d’un nouvel investissement massif ou de l’arrivée d’un nouveau projet d’envergure sur vos productions. Mais, excusez-moi de vous demander pardon, à part les clouds de type Amazon, Microsoft ou Google, que nous reste-t-il réellement, je veux dire, avec les mêmes capacités d’évolution/extension et la masse critique suffisante pour proposer des tarifs concurrentiels ? La encore, par inertie et sans doute un peu de conservatisme, beaucoup de DSI vont se tourner mécaniquement vers les “historiques sérieux”, mais finalement, plus rarement vers OVH. C’est en particulier vrai pour les DSI des institutions publiques et c’est bien dommage.

Dans le domaine de la santé que je connais bien, l’expertise d’OVH et son poids très important sur le marché de l’hébergement en font un partenaire potentiel plus que séduisant. Il ne lui manque que l’agrément HDS pour pouvoir prétendre à aider nos hôpitaux publics à s’engouffrer dans les technologies cloud, hébergé en France et à des coûts très compétitifs qui plus est ! Que demande le peuple ? Qu’attends donc le gouvernement pour crier haut et fort que nous avons tout ce qu’il faut sur nos terres pour nous émanciper des “grands méchants GAFA” et être plus serein quand à l’hébergement de nos données personnelles ?

Alors, certes, ne nous emballons pas non plus, OVH reste une société privée dont le but est de grandir et faire des affaires, mais savoir que potentiellement mon dossier patient pourrait se retrouver un jour à Roubaix, Strasbourg ou Gravelines bien au chaud chez un opérateur Français compétent et reconnu ne serait pas pour me déplaire :)

2 thoughts on “OVH et le cloud souverain

    • Cédric Cédric says:

      Plus qu’un “discours” (c’est me donné plus de légitimité que je n’en ai) c’est un avis tranché sur la question ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *