Nakivo v8 : un vrai ordonnanceur pour votre plan de secours

Fin Août dernier, dans un timing quasi parfait, concomitant au VMworld 2018 de Las Vegas, Nakivo a annoncé une nouvelle version majeure de son outil intégré de sauvegarde et réplication d’environnements virtualisés. Cette nouvelle mouture apporte une fonction majeure d’ordonnancement pour votre plan de secours. Complément naturel des récentes fonctions de réplication dont je vous avais déjà parlé à plusieurs reprises (voir mes précédents billets sur le sujet, ici-même), ce gestionnaire de plan de secours a un faux air de Site Recovery Manager (en plus léger, certes), le tout intégré dans une offre claire et all-inclusive.

Ce nouveau process vous permettra de construire des scénarios de déménagement/relance de machines virtuelles d’un site logique à un autre pour pouvoir le déclencher “en un clic” en cas de force majeure. Il est possible aussi, en s’appuyant sur la fonction ad-hoc de réplication déjà présente depuis quelques version déjà, de simuler ce plan de disastery recovery en exécutant toutes les opérations à l’exception de la reconnexion au réseau de production des machines cibles. Je n’ai pas encore mis mon vLab à jour, mais j’essayerai de le faire dès que j’aurai un moment pour expérimenter tout ça et vous le présenter de manière plus visuelle et concrète. En tout cas, sur le papier, tout cela est de très bonne augure : c’est simple, pragmatique, compris dans le prix et répondra sans doute à 90% des besoins.

Nakivo s’adresse clairement ici aux petites et moyennes entreprises qui n’ont souvent pas les moyens financiers de se payer des solutions de plan de secours plus riches mais aussi beaucoup plus chères. Un segment de marché qui tant à coïncider aussi avec des enthronements très à la mode en ce moment, notamment dans l’hyperconvergé (Nutanix Xpress, Dell EMC VxRail 3 noeuds ou le support de VSAN sur seulement 2 noeuds).

Lectures: 984 / Posté dans Nakivo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.