Modifier la politique de resynchronisation automatique des distributed volumes

En cas de rupture de communication FC entre les deux clusters, le VPlex va appliquer une politique “par défaut” et choisir un cluster gagnant (en général le cluster-1) et un perdant. Cela permet d’éviter toute I/O non cohérente entre les deux membres du Metro  en cas de souci sur le cache distribué. En règle générale, lors de l’installation, EMC ou l’intégrateur en charge vous demande la politique de fonctionnement pendant ces phases critiques et effectue des tests unitaires pour confirmer le comportement du VPlex en situation. Ceci étant, il peut être intéressant de modifier a posteriori la politique de recovery des vplex sur certains volumes distribués.

Par défaut, lorsque les liens FC remontent, le VPlex va donc laisser les volumes en “suspended” sur le cluster perdant, jusqu’à ce que vous lui donniez manuellement l’ordre de les redémarrer et lancer par là même la reconstruction des mirroirs éventuels.

Dans certaines circonstances, il peut être intéressant que le VPlex redémarre de lui-même la reconstruction et rouvre les vannes aux hosts sur le cluster perdant, une fois revenu en mode nomminal. Pour ce faire, il faut activer la fonction “auto-resume”. Celle-ci peut être activée à deux endroits différents : soit directement au niveau du distributed device, soit plus globalement en modifiant le paramétrage du consistency group dans lequel se trouve le ou les volumes à traiter.

Pour le distributed volume, rien de plus simple, il suffit de se positionner sous le DD à modifier, puis passer la commande ad-hoc :

Vous noterez que la colonne “Auto resume” indique désormais true, confirmant que le distributed device sera désormais automatiquement redémarré sur le cluster perdant une fois les connexions restaurées.

Pour le consistency group, même principe mais emplacement different :

Une fois passée, ce paramétrage s’appliquera à l’ensemble des distributed devices placés dans le consistency group. Vous noterez que pour les consistency-groups, par définition, vous pouvez effectuer la manipulation sur n’importe lequel des deux cluster (1 ou 2) étant donné que ces objets sont communs aux deux membres du VPlex Metro.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *