Libérer de l’espace disque sur XtremIO, suite

Je vous en avait parlé à de plusieurs reprises dans des précédents articles (ici et ), La problématique principale, sinon majeure, avec XtremIO est de pouvoir optimiser au maximum l’espace disque réellement disponible pour vos applications et serveurs hébergés, sans en perdre une miette. En effet, la déduplication et compression inline, couplée avec un espace disque “physique” relativement contraint oblige à suivre et accompagner régulièrement la libération “logique” d’un volume donné en confirmant auprès de l’AFA que cet espace est réellement et physiquement réutilisable. Il existe une commande SCSI “magique” disponible pour cela, UNMAP. Pour autant, suivant votre installation, il se peut que vous ne soyez pas en mesure de l’utiliser car un des éléments de la chaine de liaison FC ne la prend pas en charge (c’est le cas de VPlex 5.3 aujourd’hui).

Pour contourner ce problème important, il existe une solution générique, applicable à tout environnement, qui exploite la manière très particulière dont XtremIO gère le stockage des blocs vides ou blocs “zéro” (voir ma traduction d’un billet officiel du blog XtremIO) : il “suffit” de remplir les espaces libérés par des zéros. Facile à dire ;)

Pour Windows, sdelete est une solution artisanale, mais relativement efficace. Pour Linux/Unix, c’est tout aussi artisanal mais je vous avais proposé dans mon premier billet de remplir l’espace disponible sous un serveur *Nix temporairement à l’aide d’une commande dd correctement formattée. Le billet suivant issu du blog Itzikr’s apporte des méthodes complémentaires, notamment spécifiques à VMware, qui pourraient aussi vous être utiles. Itzik Reich détaille en particulier les méthodes basées sur les commandes ESXi, dans le cas où votre installation est compatible avec ces solutions, évidemment.

Merci à Benoit pour l’information :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *