Vous le savez sans doute, EMC et Dell sont en passe de confirmer définitivement leur mariage. Il ne reste que quelques semaines avant l’annonce de la fusion définitive. Par ailleurs, Dell et EMC ont été concurrents sur certains segments et en particulier sur l’hyper-convergé. De plus, on a appris récemment que Dell avait reconduit son contrat de partenariat et d’OEM avec Nutanix et cela a évidemment fait grand bruit. Dans ces conditions, tout le monde se demande quelle va être la réelle stratégie de la branche entreprise de Dell issue de cette fusion. Effectivement, Dell EMC (puisque ce sera son nom, confère ce billet) va devoir porter une offre extrêmement large, couvrant l’ensemble du segment stockage/serveur/convergé/hyper-convergé.

Au sein de cette offre seront présents de nombreuses solutions hyper-convergés : VxRACK, VxRAIL, Dell XC (Nutanix en marque blanche) mais aussi Nutanix !

Mais alors, comment se positionner sans équivoque et de manière claire face aux clients ? Comment réconcilier des produits en concurrence frontal sur de nombreux segments ? Voici quelques éléments de réponses.

A cela, Chad Sakac vient d’apporter des éléments de réponse pour ce qui concerne toute la gamme “maison”, à savoir les offres EMC natives et Dell XC. Dans son article, comme à son habitude, Chad revient sur les différentes technologies et leurs atouts, notamment VxRAIL, petit dernier sur lequel EMC fonde des grands espoirs, évidemment. En conclusion de son billet, il présente ce qui lui semble aujourd’hui être une stratégie cohérente pour l’ensemble Dell EMC.
– Vous êtes un gros consommateur des technologies VMware, que vous n’avez que cela chez vous et que vous ne souhaitez pas vous diversifier, une seule réponse : VxRAIL.
– Vous souhaitez investir dans un système HC dans l’optique de monter à plusieurs centaines de noeud, VxRACK Flex avec ScaleIO en moteur de SDS
– Vous souhaitez démarrer sur une configuration très modeste et que vos besoins d’évolution restent contenus : Dell XC et le moteur SDS Nutanix (Nutanix n’aimera pas ce positionnement je pense …)
– Enfin, si vous voulez déployer un cluster HC dédié aux applications de la troisième plateforme (les fameuses “Cloud Native” apps) : VxRACK Neutrino tournant sous OpenStack (SDS Ceph ou swift j’imagine)

On pourrait se dire, après ces propositions, que oui, finalement, ça se tient et que cela permet de couvrir l’ensemble des besoins hyper-convergés des clients. Sauf qu’il manque précisément l’offre Nutanix native, actuellement proposée par Dell ! En effet, Compliqué d’insérer une offre qui pourrait au moins être adaptée aux deux premiers use-cases de mon point de vue …

Les prochains mois seront sans doute très intéressants et importants, car il faudra bien que Dell EMC se positionne réellement et présente un catalogue compatible avec les contrats signés. Alors ? Au final, le client aura-t-il le choix, par exemple, entre VxRAIL et Nutanix ? Est-ce que Nutanix ne sera cantonné qu’aux offres HC compatibles avec l’environnement Microsoft Hyper-V et aux évolutions des clients actuels, en mode continuité ? Et ce faisant, est-ce que cette position peut vraiment tenir longtemps sans problème ?

Dans tous les cas, pour en avoir parlé avec certains d’EMC depuis quelques semaines, cela obligera, au moins pendant quelques mois, à faire un grand écart commercialement parlant car il faudra retravailler les argumentaires qui prévalaient lorsque chaque constructeur défendait ses produits maison. Honnêtement, je ne vois pas comment l’offre Nutanix pourrait vraiment perdurer pendant plusieurs années chez Dell EMC en tant que solution autonome (en dehors des Dell XC).

Et vous, qu’en pensez-vous ?