ETA sur VPlex 5.1 et 5.2 : attention à l’utilisation de “cache-invalidate”

Ceux qui gèrent des snapshots back-end en coordination avec VPlex connaissent sans doute la fameuse directive “cache-invalidate”. Cette commande peut s’appliquer à un virtual volume ou un consistency group. Elle permet à VPlex de simplement supprimer de son cache l’ensemble des blocs du ou des volumes concernés.

En effet, lorsque vous souhaitez exploiter un snapshot à travers VPlex et que vous le manipulez régulièrement via des opérations de revert ou refresh, vous devez, dans la foulée dire à VPlex que les données qu’il connaissait déjà de ce volume ne sont plus valable. Or EMC, sur ce sujet précis, vient d’émettre une alerte à prendre en compte pour ceux qui sont en VPlex 5.1 et 5.2 : si vous tentez de lancer plusieurs cache-invalidate simultanément, il existe un risque que le ou les directeurs concernés se plante(nt).

Pour corriger le problème, EMC recommande au choix :
– De réaliser les cache-invalidate de manière séquentielle, en attendant donc que chacun se termine complètement avant de lancer le suivant.
– Demander une mise à jour en Geosynchrony 5.2 SP1p3 minimum ou, mieux à mon sens, tant qu’à faire, en 5.3.

Pour plus d’info, rendez-vous sur l’ETA en question à cette adresse chez EMC :
https://emc–c.na5.visual.force.com/apex/KB_ETA?id=kA37000000001F0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *