EMC World 2015 : XtremIO 4.0 et Virtual VNX (project Liberty)

Edit : ajout du lien vers la page de download de vVNX

Les grandes annonces de cet EMC World 2015 commencent en ce premier jour. Ceux qui ont retenu (pour l’instant) mon attention sont le projet Falcon de DataDomain, l’annonce et les détails de la release 4.0 du firmware XtremIO, avec plein de bonnes choses à l’intérieur ainsi que la mise à disposition de “vVNX” alias “Project Liberty”. Je relais ici principalement les posts de Shad Sakac, membre du top staff EMC et rédacteur du blog VirtualGeek, bien connu. Vous trouverez en fin d’article les références (comme toujours ici) aux billets en question.

Project Falcon :
Tout devient software defined chez EMC (comme déjà dit, je trouve leur stratégie particulièrement affutée et visionnaire), y compris DataDomain ! Le projet “Falcon” est donc une version purement logicielle des appliances de sauvegarde. On y retrouvera (pas de dispo pour le moment) toutes les fonctions présentes dans les versions physiques actuelles.

XtremIO 4.0 :
Voici la liste des nouvelles possibilités de cette version :
– Réplication native : vous en ai parlé il y a quelques heures, XtremIO 4.0 nous apporte l’intégration native des fonctions de réplication via la technologie RecoverPoint.
– Upgrades “scale-out” non disruptifs : on imaginait pas qu’EMC nous “refasse le coup” du passage de XtremIO 2.x à 3.0, c’est donc bien confirmé, toutes les futures upgrades de volumétries via l’ajout de X-Bricks sont désormais non disruptifs.
– Ajout de X-Bricks jusqu’à un total de 8, soit 16 contrôleurs avec la puissance de frappe associée (qui se chiffre en millions d’IOps… )
– La disponibilité de X-Bricks de 40 To. Si on fait un petit calcul, on peut donc (avec beaucoup d’argent ^^) potentiellement s’offrir un cluster de 8×40 To bruts, soit 240 To utiles. Si on y ajoute, par exemple, un facteur de compression et de déduplication combiné très conservateur de 4, on obtient donc une surface utile théorique de quasiement 1 Po en full flash. J’ai du mal a imaginer le potentiel d’une telle configuration :)
– Le support des fonctions “refresh” et “revert” des snapshots : une EXCELLENTE nouvelle pour tous ceux qui utilisent des environnements de tests clonés d’un production sur un même X-Brick, ces fonctions sont une bénédiction, j’ai hâte de pouvoir tester tout cela à travers un VPlex (il va falloir scripter pas mal …).

vVNX :
Le fameux projet “Liberty” qui avait déjà été annoncé l’année dernière et qui promettait donc un environnement d’émulation VNXe 3200 purement software est désormais disponible (ou presque, je n’ai pas encore pu le télécharger ^^). vVNX reprend donc l’ensemble des fonctions des VNXe 3200 et notamment le support de VVol ! On va donc pouvoir enfin monter des vLab avec vSphere 6 et un back-end virtuel proposant la fonction VVol… et le tout sur un support historique, quel qu’il soit. Enfin, cerise sur le gâteau, ce vVNX est fourni avec une toute nouvelle version d’Unisphere en full HTML5. Nous voila donc, à terme, débarassés de la lourdeur de Java et toutes ses contraintes (qui n’a jamais pesté sur les problèmes d’intégration de la partie Unified/NAS au sein d’Unisphere … une horreur). La aussi, je trépigne d’impatience en attendant que les liens de téléchargement de cette vApp soient valides. Je ne manquerai pas, bien évidemment, de vous proposer un billet de découverte de ce nouveau produit software d’EMC (et pourquoi pas avec une intégration VPlex/VE … tiens donc :) ).

Sources :
XtremIO 4.0 sur VirtualGeek
vVNX sur VirtualGeek
Project Falcon, et plus encore, les annonces concernant la division “backup” d’EMC, toujours sur Virtualgeek
Téléchargez vVNX : http://www.emc.com/products-solutions/trial-software-download/vvnx.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *