Astuce vSphere 5 : déplacer une VM d’un dvSwitch à un autre

EDIT: je vous confirme que sous vCenter 6, comme je le pensais, le déménagement fonctionne très bien sans bidouille, voir en fin d’article.

Nous utilisons aujourd’hui, au sein de notre production, plusieurs dvSwitchs différents, chacun représentant un domaine de production bien distinct : nos classes de services. Or, il arrive parfois qu’une VM hébergée sur un domaine TIER2 devienne, pour diverses raisons, éligible au TIER1. Elle doit donc être déplacée non seulement au niveau stockage et cluster VMWare, mais elle doit également changer de dvSwitch … or, si le host cible ne voit pas les deux dvSwitchs (source et destination) sur vSphere 5, vous ne pouvez pas le faire sans bidouiller votre VM. Mais il y a une astuce … tout de suite, la suite ;)

Plus précisément, voici le cas qui nous préocupe :
– Une VM est sur un cluster X1, constitué d’un certain nombre de serveurs qui sont connecté à un dvSwitch “X1”
– Les serveurs des deux clusters ne sont connectés qu’à un seul dvSwitch
– Nous souhaitons déménager la machine sur le cluster X2, constitué d’un certain nombre de serveurs qui sont connectés à un dvSwitch “X2”

Quand vous démarrez l’assistant de migration, vous tombez assez vite sur une première alerte, qui semble non bloquante :
1

Si vous allez jusqu’au bout, vous arriverez inévitablement sur cette erreur (que vous soyez en Web Client ou en client lourd) :
2

Sur vCenter 5.5 (ce n’est plus le cas sur vSphere 6 je crois, à vérifier), la seule option – a priori – pour passer outre cette erreur est ni plus ni moins que de supprimer la ou les cartes réseaux de votre VM, déménager la machine et enfin, rajouter les cartes et reconnecter le tout sur le dvSwitch cible. Pas génial, d’autant que sur Windows, immanquablement, vous allez devoir reconfigurer les connexions réseau dans votre VM, ce qui peut être particulièrement rébarbatif.

Or, il existe une astuce beaucoup plus élégante, de mon point de vue : il vous suffit de sortir votre machine de l’inventaire vCenter, puis de l’enregistrer à nouveau directement sur le nouveau cluster. La seule contrainte ici est que votre serveur cible doit au moins voir le stockage source et cible, ainsi, vous faites d’abord un changement de datastore, puis ensuite un de-register / register.

Une fois réalisé, il vous suffit de retourner dans les préférences de la machine et connecter le bon portgroup du dvSwitch cible. Simple, rapide, facile :)

Enfin, lors du premier redémarrage, vCenter va vous demander si la VM a été copiée ou déplacée avant de la lancer : répondez que vous l’avez déplacée, vCenter va donc conserver son ID et préserver du même coup son statut vis à vis de composants externes, comme vos outils de sauvegarde, par exemple.

Précision vis à vis de vCenter 6 : l’opération fonctionne parfaitement sans bidouille d’aucune sorte. Effectivement, VMWare avait annoncé à l’occasion de la sortie de cette version majeure l’amélioration des process de migration, notammanet sur les aspects réseau. Rappelez-vous qu’il est même possible de réaliser un vMotion entre deux vCenter, magie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *