Alerte critique sur XtremIO 4.0.x avec des hosts physiques Windows 2012

Je viens d’être averti par EMC (Merci à Benoit pour le forward !) d’un ETA, un EMC Technical Advisory, portant sur un risque critique de corruption de données sur les nouveaux firmware XtremIO 4.0. Ce risque vous concerne si vous provisionnez directement des LUNs vers des serveurs PHYSIQUES exécutant Windows 2012. A priori, pour le moment, les Windows 2012 R2 ne sont pas touchés (mais dans le doute, faite comme si …).

Cette alerte est liée à la fameuse commande SCSI “UNMAP” qui permet à un host d’indiquer à XtremIO les blocks qu’il peut considérer comme libérable (plus utilisés par le serveur). Dans le détail, le problème est lié à une mauvaise interprétation par XtremIO (ou un envoi “buggué” par Windows, EMC ne détaille pas vraiment) de requêtes spécifiques produites par l’outil “Drive Optimizer” de Windows. La conséquence est une corruption potentielle des données sur les LUNs XtremIO présentées au serveur… pas cool :(

Dans la pratique, EMC recommande de procéder urgemment à une mise à jour mineure des XtremIO en 4.0.1-41 pour corriger le problème définitivement. Dans l’interval, la solution de contournement consiste à désactiver l’outil Drive Optimizer.

Pour plus d’info, vous pouvez vous rendre directement sur la fiche ETA via le support EMC :
https://emc–c.na5.visual.force.com/apex/KB_ETA?id=kA37000000002Yi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *