IMG_0933

SDSI 2018-2022 : SDDC, convergence IP et ultra mobilité

Ca y est, nous sommes à la croisée des chemins. Depuis 5 ans, nous déroulons notre schéma directeur datacenter 2012-2017. Dans l’ensemble, nous avions bien anticipé en 2011, lors du précédent, les transformations de l’IT (l’avènement du Full-Flash, notamment). Il est temps maintenant de refaire l’exercice – difficile – de se projeter sur les 5 prochaines années. Elles seront cruciales pour nous car elles devront préparer et accompagner notre institution aux bouleversements annoncés : l’Hôpital Numérique, 80% d’ambulatoire (hospitalisation sur une journée) et le déménagement dans de nouveaux locaux à partir de 2025. Imaginez le cauchemar logistique du transfert d’environ 3000 lits et 12000 personnes si l’informatique ne suit pas …

Après les premières réflexions il y a quelques mois (voir ici), il est désormais temps de prendre les bonnes directions, autant du coté des accès utilisateurs que du coté datacenter ou du réseau.

Lire la suite …

Photo-2015-07-24-17-40-40_7237

Provisionner un nouveau share CIFS Isilon depuis ViPR Controller

Avec l’arrivée de ViPR 2.3, comme évoqué précédemment, EMC a ajouté la possibilité d’indiquer les ACL associées aux partages NAS lors de leur provisionnement dans l’interface. C’est l’occasion pour moi de dérouler tout le process de création des objets ViPR jusqu’à la livraison d’une partage CIFS depuis un de nos clusters Isilon.

Je vous propose donc de découvrir tout ce processus dans ce billet, en terminant par la fameuse nouveauté, l’ajout des ACL à la demande de service de partage de fichier, étape finale de tout le provisionning.

Lire la suite …

1

EMC World : EMC annonce ViPR 2.0

sddcEMC World vient à peine de commencer et déjà, les news pleuvent ! Parmi elles, j’ai particulièrement retenu l’annonce officielle de ViPR 2.0 avec notamment, la nouvelle version de la brique ViPR Data Services. Jusqu’à présent, on connaissait plutôt (voir mon précédent billet sur le sujet) ViPR Controler, capable de gérer le provisionning et les workflows associés des fournisseurs de stockage “classiques” (baies de stockage, NAS …). Désormais, EMC enrichit son SDS d’une nouvelle version de la brique logicielle ViPR Data Services : la grande force de ce nouvel “agent de stockage” est qu’il peut désormais s’appuyer sur des “fournisseurs de stockage” banalisés hébergés par des OS classiques (hardware x86 tournant notamment sur RHEL, Suse, CentOS etc. …). Autre information importante : cette brique est disponible gratuitement et sans limite pour évaluation ! En cela EMC rejoint désormais des éditeurs comme RedHat avec sont offre RH Storage ou des grandes solutions OpenSource bien connues comme GlusterFS.

On voit aussi , par cette annonce, qu’EMC est en train d’amorcer une transition forte vers des solutions orientées SDS et purement logicielles. C’est particulièrement intéressant et fort de la part d’une société si ancrée historiquement dans le matériel. C’est aussi un signe important pour toute l’industrie du stockage : le hardware est en train de laisser progressivement la place au logiciel. On le voit également du coté d’ISILON et de VPlex (tous deux, à terme, disponibles via des appliances virtuelles). Ce que l’on a vécu avec la virtualisation est en train de se produire aussi pour le stockage. C’était annoncé depuis quelques années, nous y sommes désormais :)

Je suis intimement persuadé que dans quelques années (4/5 ans, disons), nos datacenters seront remplis de serveurs banalisés de type x86, dont certains hébergeront de la virtualisation, certains des masses de disques en mode JBOD et que tout cela sera géré globalement par une pile de briques logicielles (VMWare vSphere / Microsoft Hyper-V / VMWare VSAN / ViPR / RedHat Storage / ScaleIO etc. …) et mise à disposition via des portails globaux (vCAC/vCloud Director, CloudStack, par exemple).

Si on rajoute à cela les nouvelles offres de SDN comme VMWare NSX, on entrevoit désormais le Software Defined Datacenter comme une conclusion logique et inéluctable pour nos futures productions informatiques :)

C’est le sens de l’histoire, EMC l’a visiblement très bien compris et c’est heureux !

Pour en savoir plus sur ViPR 2.0 : le billet sur VirtualGeek
Un white paper (pdf) sur ViPR Data Services chez EMC.