2017-07-04 12-33-44 0633

Un datacenter troglodyte !

Mise à jour du 07/07/2017 : j’ai rajouté quelques photos de l’intérieur du démonstrateur (merci à Steven)

Bonjour à tous ! Aujourd’hui, je vous propose un petit voyage au cœur des pays de la Loire, plus exactement à quelques kilomètres de Saumur, cette très belle ville connue pour son Cadre Noir, son Château et son vin de table ^^. J’ai en effet eu l’occasion de visiter très récemment un “datacenter” souterrain un peu particulier, grâce à l’invitation de Sigma Informatique, l’entreprise Nantaise bien connue spécialisée dans le développement, l’infogérance et l’hébergement professionnel, que je remercie au passage (big up à Steven).

Prenez vos lunettes de spéléo, votre casque de chantier, votre gilet fluorescent, et en route pour l’exploration…

Lire la suite …

IMG_5515

EMC World : EMC annonce ViPR 2.0

sddcEMC World vient à peine de commencer et déjà, les news pleuvent ! Parmi elles, j’ai particulièrement retenu l’annonce officielle de ViPR 2.0 avec notamment, la nouvelle version de la brique ViPR Data Services. Jusqu’à présent, on connaissait plutôt (voir mon précédent billet sur le sujet) ViPR Controler, capable de gérer le provisionning et les workflows associés des fournisseurs de stockage “classiques” (baies de stockage, NAS …). Désormais, EMC enrichit son SDS d’une nouvelle version de la brique logicielle ViPR Data Services : la grande force de ce nouvel “agent de stockage” est qu’il peut désormais s’appuyer sur des “fournisseurs de stockage” banalisés hébergés par des OS classiques (hardware x86 tournant notamment sur RHEL, Suse, CentOS etc. …). Autre information importante : cette brique est disponible gratuitement et sans limite pour évaluation ! En cela EMC rejoint désormais des éditeurs comme RedHat avec sont offre RH Storage ou des grandes solutions OpenSource bien connues comme GlusterFS.

On voit aussi , par cette annonce, qu’EMC est en train d’amorcer une transition forte vers des solutions orientées SDS et purement logicielles. C’est particulièrement intéressant et fort de la part d’une société si ancrée historiquement dans le matériel. C’est aussi un signe important pour toute l’industrie du stockage : le hardware est en train de laisser progressivement la place au logiciel. On le voit également du coté d’ISILON et de VPlex (tous deux, à terme, disponibles via des appliances virtuelles). Ce que l’on a vécu avec la virtualisation est en train de se produire aussi pour le stockage. C’était annoncé depuis quelques années, nous y sommes désormais :)

Je suis intimement persuadé que dans quelques années (4/5 ans, disons), nos datacenters seront remplis de serveurs banalisés de type x86, dont certains hébergeront de la virtualisation, certains des masses de disques en mode JBOD et que tout cela sera géré globalement par une pile de briques logicielles (VMWare vSphere / Microsoft Hyper-V / VMWare VSAN / ViPR / RedHat Storage / ScaleIO etc. …) et mise à disposition via des portails globaux (vCAC/vCloud Director, CloudStack, par exemple).

Si on rajoute à cela les nouvelles offres de SDN comme VMWare NSX, on entrevoit désormais le Software Defined Datacenter comme une conclusion logique et inéluctable pour nos futures productions informatiques :)

C’est le sens de l’histoire, EMC l’a visiblement très bien compris et c’est heureux !

Pour en savoir plus sur ViPR 2.0 : le billet sur VirtualGeek
Un white paper (pdf) sur ViPR Data Services chez EMC.