IMG_3687

ESXi/ARM : Retour sur le portage vers Raspberry Pi

Rappelez-vous, en Août dernier, VMware annonçait le portage de ESXi sur ARM64 (voir mon billet ici). A l’époque, la plateforme avait été présentée lors du keynote comme fonctionnant sur du matériel “server-grade” et disposant déjà de la plupart des fonctions standards comme vMotion.

Entre temps, l’équipe en charge de ce projet nous a concocté une petite surprise, une prouesse en fait, en l’état du développement de ESXi/ARM : son adaptation à la plateforme RaspBerry Pi (version 3) ! Assez incroyable, quand on pense aux capacités très modestes de cette plateforme, alimentée par son port USB ^^

J’ai eu l’occasion de discuter avec Régis Duchesne, membre de l’équipe en charge de ce projet et qui était présent au stand IoT/Edge computing hier. Voici un petit compte-rendu de cette super rencontre.

Lire la suite …

arm-cortex-a72

ESXi tourne sur ARM 64 !

Cela fait partie des nombreuses annonces du VMworld dont la general session qui se déroule actuellement inaugure la nouvelle édition de cette année 2018. Je reviendrai cette semaine notamment sur les nouvelles versions de vSphere 6.7 update1 et de vROps 7.0, ne vous inquiétez pas (laissez-moi juste le temps d’atterrir après 3 semaines de congés et quelques centaines de mails à dépiler ^^). Cependant, je ne pouvais passer à coté de cette petite révolution dévoilée par Pat Gelsinger et son équipe : VMware ESXi pour processeurs ARM !

Et quasiment tout ce qu’on connait de ESXi sur x86 est là : vMotion bien sûr mais aussi Fault Tolerance et HA ! On en saura sans doute plus dans les heures/jours qui viennent, mais rendez-vous quand même compte que c’est une sorte de deuxième naissance depuis la création de VMware Workstation à la fin des années 90. C’est en effet un tout nouveau vmkernel qu’il a fallu concevoir, sans doute à partir d’une feuille blanche pour un maximum d’optimisation spécifiques à la plateforme hardware.

Si on ajoute à cela la valse des failles sur les processeurs Intel actuellement (je vous parlerai de la dernière en date, L1TF, qui aura à terme des conséquences importantes sur la puissance CPU de nos serveurs), la feuille de route d’ARM visant directement les performances comparables à celle d’Intel d’ici 2/3 ans et les plans affichés de certains constructeurs de produire du hardware avec processeur ARM en “server-grade” … nul doute que cette annonce vient à point nommé pour l’IT et notamment tout le secteur faisant abondamment usage de l’Open Source (recompilable à souhait sur la plupart des plateformes hardwares). MMmmh ? Quoi ? J’entends des Docker, OpenStack, Kubernetes … ? Oui par exemple :D

Cette rentrée va être passionnante !

EDIT : Un excellent article à lire au sujet des serveurs ARM et pourquoi cela fait sens, ici.