IMG_1069

Zerto : protection et DR pour les petits et les grands !

Il existe beaucoup de solutions dans le monde de la virtualisation qui ambitionnent de résoudre définitivement le problème du disaster recovery. Chacune dispose de ses forces et faiblesses, certaines mettant en avant leur rapidité, d’autres leur fiabilité et la reproductibilité des scénario en simulation etc. Zerto est assez particulier au sein de cet ensemble notamment par sa philosophie full-software et les plateformes qu’il supporte.

En effet, Zerto est à ma connaissance une des seules entreprise à traiter VMware et Hyper-V (et plus récemment les cloud Azure et AWS) au même niveau : comme des hyperviseurs, ni plus, ni moins. Voyons cela de plus près.

Lire la suite …

IMG_5515

En attendant VMworld …

Update 15:30 : quelques précisions sur NSX 6.3.3 et 6.3.2

Bonjour à tous ! De retour de congés, je prends ma plus belle plume pour vous proposer un petit tour (sans doute non exhaustif) des actualités VMware depuis le début de l’été, en attendant le VMworld qui approche à grand pas. Pas d’annonces tonitruantes ou de versions majeures, mais des mises à jour importantes et remarquables : vSphere 6.5 update 1, vRealize Operations 6.6.1 et VMware NSX 6.3.3.

Faisons le point ensemble.
Lire la suite …

photo-2016-11-21-17-40-16_9642

VxRail ou l’art difficile de faire du plug’n play

Je vous ai conté à plusieurs reprises ici notre volonté d’investir en 2016 dans VxRail. L’objectif était à l’époque de pouvoir réellement confronter cette plateforme Hyper-Convergée à la situation d’une production réelle (en prévision d’un investissement éventuel beaucoup plus massif en 2018). Cela s’est traduit à l’époque par l’acquisition de deux clusters VxRail séparés : un cluster 3 Noeuds autonome pour héberger notre “pré-production” et un cluster 2×3 Noeuds en mode stretched pour absorber l’ensemble de nos “machines d’administration” (rendez-vous dans la section VxRail de ce blog pour plus d’info).

Même si l’architecture VxRail est, au départ, basée sur un regroupement de logiciels issus du même éditeur, VMware en l’occurence, placé sur une plateforme hardware industrielle, il ne faut pas sous-estimer la difficulté pour un constructeur, fut-il EMC, de produire et assurer la maintenance de tels environnements. On imagine souvent, à tord, qu’il s’agit juste de monter un bundle, y affecter une ligne de support dédié et “zou, on peut faire du business”. Non, définitivement, l’affaire n’est pas si simple.

Preuve en est, appuyée par notre propre expérience récente de client VxRail, que cet exercice reste un travail complexe et de longue haleine.

Lire la suite …

tips2

vMotion/svMotion de vSphere 6.x : plus de limite ou presque !

A l’occasion d’une discussion sur le nouveau forum vBlog.io (petite pub déguisée ^^) avec Lamalice413 qui avait des questions au sujet d’un futur chantier de migration vSphere 5.5 et 6.0 vers 6.5, Mimosa a proposé d’utiliser une petite pépite Fling VMware, Cross-vCenter VM Mobility. Même si elle utilise Java (buark ^^), elle n’en reste pas moins très pratique et vous permet de réaliser des migrations à chaud entre deux vCenter, comme son nom l’indique, même si les deux ne sont pas reliés via Enhanced Linked Mode.

Elle permet aussi de nous rappeler à tous (merci aussi à Erwan pour les outils PowerCLI) que depuis vSphere 6.0, vous pouvez faire des choses assez bluffantes autant au sein d’un vCenter, qu’entre des vCenters différents. L’occasion pour moi de vous rappeler rapidement les possibilités offertes par la technologie vMotion/svMotion :
vMotion classique : changement de host, le CPU cible doit disposer d’au moins toutes les fonctionnalités du CPU source (ou des fonctionnalités EVC de la source)
svMotion : changement de datastore ET/OU de host, le CPU cible doit disposer d’au moins toutes les fonctionnalités du CPU source ; le datastore cible n’a pas forcément besoin d’être vu par le host source, mais attention tout de même si vous travaillez avec des RDM.
vMotion/svMotion avec changement de réseau : vSphere est capable de changer de portgroup lors de la bascule sur la cible et même de passer d’un vSwitch classique à un dvSwitch. On imagine malgré tout qu’il faut que la cible puisse assurer la continuité d’accès de la VM en question (même vlan ou même réseau IP, en tout cas).
vMotion/svMotion cross-vCenter direct via l’interface graphique, avec toutes les fonctions ci-dessus, quand les deux vCenters sont liés via ELM. C’est d’ailleurs ce que nous avons utilisé avec succès pour notre migration VxRAIL (voir ici)
vMotion/svMotion cross-vCenter piloté entre deux vCenters totalement disjoints via PowerCLI ou API uniquement.
… tout cela VM allumé, évidemment, sinon, ce n’est pas drôle :)

Pensez-y si vous avez des chantiers de déménagement/migration d’environnements de production. Pensez aussi qu’il vous faut des licences VMware adaptées ;)

img_9631

VxRail 4.0 : Quelques précisions sur l’update 4.0.132

Avec la sortie récente de vSphere 6.0u3 (voir ici), Dell EMC vient d’annoncer la disponibilité de VxRail 4.0.132, une update critique, directement dérivée des patchs intégrés à la nouvelle itération de VMware. Cette mise à jour apporte notamment le support de vSphere 6.0u3 et s’accompagne mécaniquement des derniers patchs pour ESXi contenant les nombreuses corrections et améliorations sur VSAN (voir le billet de Noham si vous souhaitez un peu plus de détail).

Histoire de faire le tour des spécificités de cette version, voici quelques précisions importantes au sujet de VxRail 4.0.132.

Lire la suite …

IMG_6090

vSphere 6.0 Update 3 et vCloud Director for SP 8.20

Bonjour à tous ! Ravi de vous retrouver après une petite pause “vacances” bien méritée ^^. Comme vous allez le constater, on repart sur les chapeaux de roues avec la sortie en fin de semaine dernière d’une nouvelle “maintenance release” de vSphere 6.0 : l’update 3. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’on l’attendait depuis longtemps ! En effet, pour rappel, l’update 2 datait tout de même de quasiment un an (16 Mars 2016). Dans le même temps, VMware nous livre également une nouvelle version de vCloud Director, estampillée 8.20, qui offre le support de NSX 6.3 et vCenter 6.5 !

Outre une très grosse dose de correctifs (voir ici pour vCenter 6.0u3 et ici pour ESXi 6.0u3), vSphere 6.0u3 supporte désormais parfaitement NSX 6.3, ce qui permet avant tout de dé-coreller les projets de mise à jour vCenter et ESXi/NSX.

vCloud Director 8.20 de son coté était également attendu depuis la sortie de vSphere 6.5 et plus récemment de NSX 6.3 (voir ici pour les release notes). Désormais, ceux qui s’appuient sur vCloud pour proposer des plateformes IAAS (privées ou publiques) ont donc une roadmap toute tracée pour leur migration. C’est d’ailleurs notre cas et nous n’attendons plus que Avamar 7.4, supportant vSphere 6.5, soit déclaré comme “target code” chez Dell EMC pour lancer la planification !

Image 001

Migration vSphere 6.5 de notre bac à sable OK après expertise VMware

Il y a quelques semaines, je vous avais présenté la première étape de notre chantier de migration vers vSphere 6.5 qui consistait à upgrader notre PSC externe Windows vers une PSC 6.5 en VCSA. A l’époque tout s’était bien déroulé et nous étions go pour passer à l’étape suivant : la migration de notre vCenter 6.0 Windows/Oracle vers vCenter 6.5 VCSA (avec base intégrée en PostgreSQL).

Sur le principe, rien de bien compliqué grâce à un assistant limpide, mais dans la pratique j’ai été confronté à une erreur lors de l’export des données de notre instance Oracle. Après quelques semaines d’investigation avec le support VMware (merci à Brice pour son implication et ses nombreuses escalades à l’engineering !), tout est rentré dans l’ordre et notre bac à sable est désormais en vCenter 6.5 VCSA.

Petit récit des événements.

Lire la suite …

IMG_6968

vSphere 6.5a et NSX 6.3 sont de sortie !

Bonsoir à tous,

Un petit message rapide (je pense que je détaillerai un peu plus la semaine prochaine) pour vous informer de mise en ligne de NSX 6.3.0 et vSphere 6.5a. Coté NSX, la grosse nouveauté est bien entendu la compatibilité complète avec la suite vSphere 6.5 sortie il y a un peu plus de deux mois. Coté vSphere, cette version “a” est globalement une nouvelle build corrective qui résout notamment un bug important pouvant provoquer des PSOD sur ESXi lors de vMotion de certaines VM (consultez ce KB#2147870 pour plus d’info).

A noter également que pour pouvoir utiliser NSX 6.3.0, il vous faut d’abord upgrader votre vCenter 6.5 en 6.5a ainsi que vos ESXi en 6.5a, justement, ça tombe bien :)

Les release notes de ESXi 6.5a sont ici, celles de vCenter 6.5a sont ici, celles de NSX sont .
Pour télécharger tout cela, comme toujours, rendez-vous sur votre compte MyVMware, ici-même pour vSphere et là pour NSX.

Sur ces bonnes nouvelles, bon week-end à tous !

IMG_8461

La console HTML5 du nouveau Host Client supporte les claviers Français !!

Ozanaaaaa !!! Bénis-soient les dieux de la virtualisation, VMware a ENFIN entendu nos cris de douleur digitaux (au sens propre !). Vous savez sans doute que la nouvelle version d’ESXi 6.5 embarque désormais le fameux host client HTML5, qui remplace désormais, avantageusement pour l’essentiel, le vieux client lourd pour vous connecter à l’hyperviseur en standalone, sans vCenter. Mais pour autant, ce client web natif, né il y a déjà un an, continue d’évoluer à un rythme élevé sur le site des Labs de VMware.

Et quelle ne fut pas ma surprise, ce matin, en faisant un petit retour sur les releases notes des dernières versions sorties récemment de constater que la version 1.13 (sortie en Décembre dernier), sans en avoir l’air, comme ça, paf, en toute simplicité vient juste de provoquer une petite révolution chez nous, Français. Mais qu’est-ce que c’est quoi donc t’il ???? Et bien, tout simplement, la console web intégrée supporte ENFIN les claviers Français, entre autre !!

Allez, venez voir ça avec moi, rien que pour le plaisir !

Lire la suite …

IMG_5899

Contention CPU sur vROps et %LAT_C élevé : vérifiez vos paramètres de BIOS

A l’occasion de l’intégration récente de nouvelles machines de guerre ESXi sur notre ferme de production, nous avons été confrontés à des statistiques vraiment bizarres sur vRealize Operations. En effet, les graphiques faisaient apparaître une contention CPU très élevée, alors que l’ajout de ces hosts devait justement réduire la charge globale du cluster et mécaniquement faire baisser cette contention…

Petit récit d’une analyse éclairée par quelques recherches Google ;)

Lire la suite …