img_9372

OVH progresse dans le SDDC

OVH, notre champion Français de l’hébergement, continue de grandir à un rythme impressionnant. Les annonces récentes concernant la construction de nouveaux datacenters, dont un en Virginie aux Etats Unis, en disent long sur les ambitions toujours plus “worldwide” de la société.

Il y a plus de deux ans maintenant, les Roubaisiens avaient fait sensation avec leur offre vCenter-as-a-service, une offre qui, rappelons-le, permettait d’avoir une instance vCenter chez OVH et provisionner les hosts ESXi en allant chercher directement des serveurs dédiés dans les offres historiques de l’hébergeur.

Aujourd’hui, OVH va encore plus loin et annonce la disponibilité d’une offre full SDDC, toujours basée sur vSphere, mais y ajoute désormais la couche NSX pour le SDN et VSAN pour la partie stockage. Pour couronner le tout, vROps est également de la partie, tout comme la possibilité d’exploiter Veeam et Zerto “as a service” sur l’ensemble de virtualisation ainsi construit.

Bref, désormais, vous pouvez en quelques clics disposer d’un datacenter complet avec Compute, Stockage, Supervision, Capacity planning et Backup, le tout à distance, sans bouger de chez soi. Nul doute que cette évolution est promise à un bel avenir.

Si on y rajoute que, pour la santé, la confirmation d’ici quelques temps de l’agrément d’OVH en tant qu’Hébergeur de Données de Santé, le socle tant attendu du “cloud souverain” est disponible, pragmatique, pas cher et maintenu par une société basée en France, reconnue mondialement.

img_8953

Mise à jour de vCNS vers NSX Manager : des Edge Gateways récalcitrantes

Il y a quelques semaines, je vous avais présenté la migration d’une appliance vShield Manager vers NSX Manager (voir ce billet). A l’époque, je n’avais pas décelé de problème particulier, tout s’était bien déroulé, autant sur notre bac à sable que sur la production … sauf que, depuis, nous avons constaté un problème post-update qui affectait certaines Edges Gateways déployées via vCloud Director.

Petit résumé du souci rencontré et de la solution trouvée pour y remédier.

Lire la suite …

IMG_8707

Scaleway : pas assez cher mon fils !

J’ai souvent coutume de faire de la pub, quand je le peux, pour les offres “cloud” innovantes que j’ai l’occasion de découvrir tout au long de mes pérégrinations professionnelles ou personnelles. Après avoir plusieurs fois parlé de notre champion européen OVH, mais aussi de Ravello et vCloud Air, je vous présente aujourd’hui un “petit nouveau” qui monte très très vite : Scaleway.

En fait de petit nouveau, derrière Scaleway se cache en fait un poids lourd de l’hébergement en France et en Europe, j’ai nommé Online. La filiale d’Iliad a lancé récemment (moins d’un an) une nouvelle marque associée à un nouveau service reposant sur deux concepts principaux : une facturation à l’heure (ou au mois, on le verra) et un service d’hébergement extrêmement souple dont le stockage actif est basé exclusivement sur la technologie SSD.

Vous me suivez ? C’est parti pour la découverte du service !

Lire la suite …

Photo-2016-06-08-16-12-23_8588

OVH et le cloud souverain

Pourquoi donc la France ignore-t-elle désespérément notre champion Européen OVH quand il s’agit de penser et promouvoir le fameux “Cloud Souverain” ? Je ne comprends pas … A chaque fois, on parle d’Orange, on parle d’Atos ou d’autres grands nom de l’IT ou des Télécom, mais jamais d’OVH ou presque… quel est donc ce mystère ? OVH ne serait donc pas politiquement correct ? Pensez tout de même qu’en plus d’être Français, OVH est désormais le troisième hébergeur de la planète après, sans doute, Google et Amazon … ce n’est pas rien.

Lire la suite …

Photo-2015-09-16-18-15-31_7636

Ravello Cloud : un peu de pratique

Vous avez sans doute pu lire mon billet récent de découverte de la philosophie et de l’interface du cloud public proposé par Ravello Systems, société Israélienne qui fait le buzz depuis quelques mois déjà en matière de solutions cloud. Après ce premier contact, comme nous sommes vous et moi des personnes ayant la technique chevillée au corps et comme j’ai adoré leur outil de cloud design, je vous propose un deuxième billet beaucoup plus pratique avec comme objectif de vous présenter toutes les étapes d’une construction simple : la création, l’instanciation et l’installation d’une machine virtuelle tournant sur une de mes distributions Linux fétiche depuis plus de 20 ans maintenant : Linux Debian.

Lire la suite …

IMG_7635

Découverte du cloud de Ravello Systems

Après vCloud Air de VMWare, je continue mon petit tour d’horizon des clouds public. Mon objectif est de pouvoir vraiment évaluer (rapidement) les spécificités de chaque solution pour ensuite pouvoir vraiment parler du cloud hybride en ayant des idées précises sur la question. Désormais, je me suis penché sur la solution de Ravello Systems. La particularité de Ravello par rapport à d’autres fournisseurs est qu’elle s’appuie globalement sur les infrastructures AWS et Google Cloud Computing pour l’hébergement (en tout cas pour l’instant). L’intérêt majeur, bien entendu, c’est le prix : en effet, en fonction de l’usage, le cloud d’Amazon sera privilégié par rapport au Cloud de Google… ou inversement.

Mais trève de blabla, voyons donc concrètement le framework que Ravello met à notre disposition.

Lire la suite …

IMG_7631

Découverte de vCloud Air, le cloud public de VMWare

Même s’il a été annoncé depuis un an déjà (lors du VMWare 2014 si mes souvenirs sont bons), je n’avais pas encore eu l’occasion d’évaluer l’offre de cloud public de VMWare, vCloud Air. On serait tenté de dire : qui mieux que le champion des éditeurs de solutions de virtualisation peut concevoir et proposer une infrastructure de cloud public qui réponde aux besoins des consommateurs potentiels que nous sommes tous désormais ?

J’ai déjà eu l’occasion de tester il y a quelques temps l’offre d’OVH en matière de cloud et notamment vSphere-as-a-service, un service très impressionnant dans son approche et sa réalisation. Si notre hébergeur Français leader en Europe a su proposer une solution très orientée “technique traditionnelle” dans son approche et donc très proche de ce que l’on peut avoir On-Premise aujourd’hui, vCloud Air s’attaque plutôt au pur SDDC et s’appuie, qui plus est sur son produit vCloud Director, en partie masqué par une interface relativement léchée comparée à celle “vendue” à ses clients.

Afin de pouvoir appréhender le potentiel et la présentation de ce service, je vous propose de faire le tour de l’interface et quelques réflexions au fur et à mesure que vous découvrirez ses fonctionnalités.

Lire la suite …