050718_EC_numbers_feat

Faut-il suivre les best practices VMware ?

Depuis quelques mois maintenant, notre direction informatique est en effervescence. L’arrivée des fameux “GHT”, que le monde de la santé connait bien, n’est pas étrangère à cet état de fait. Cela m’a conduit à plusieurs reprise d’apporter des conseils (dans la mesure de mes moyens évidemment ^^) et/ou des éclairages sur des choix de nouveaux investissements, des avis ou des bilans sur des infrastructures existantes, voire présenter nos propres choix internes et les valoriser.

A ces occasions, viennent régulièrement sur la table des échanges autour de l’optimisation des environnements virtualisés : “combien de VMs par host”, “combien de VM par datastore”, “taille des datastores”, “doit-on tuner ESXi ou tout laisser par défaut” etc etc.. Ces questions sont difficiles car, comme tout architecte ayant pas mal “bourlingué”, pour moi, la réponse simple est toujours “ça dépend”. Certains pensent, à tord à mon avis, qu’une production bien “tunée” un jour, va le rester pendant 4/5 ans. L’expérience nous a montré à mainte reprises chez nous, que ce n’était jamais le cas et le maître mot ici reste le suivi et l’adaptation.

Vous le savez sans doute si vous me suivez régulièrement, j’essaye toujours de creuser a minima chaque technologie dans laquelle nous investissons pour avoir une idée précise de son potentiel et réagir le plus vite possible à des changements non anticipés (qui sont toujours au coin de la rue …). Cela passe par une lecture plus ou moins assidue des guides et “best practices” associés mais aussi à travailler un peu certaines variables d’ajustement potentielles, à la lumière de ces lectures.

Aujourd’hui, je souhaitais refaire un petit focus sur quelques unes des questions, souvent considérées comme fondamentales, qui reviennent le plus souvent autour de VMware vSphere et vous donner mon analyse et ma vision sur celles-ci. Je n’ai pas la prétention d’avoir évidemment raison quel que soit l’environnement et qu’il faille appliquer à la lettre mes recommandations, mais ce petit bilan est tout de même étayé par plus de 15 ans de virtualisation maintenant, doublé d’échanges réguliers et fructueux avec de nombreux ingénieurs brillants de partenaires intégrateurs, voire de VMware elle-même (lors de mes participations aux VMworld notamment).

Allons-y !

Lire la suite …